Le mot du président

BIM, vous avez dit BIM ?

 

Le bâtiment est à l’aube de la transition numérique, pas une publication sans qu’il soit question des promesses que nous tiennent un certain nombre d’acteurs sur les applications actuelles ou futures issues du numérique et qui améliorent ou amélioreront le quotidien des professionnels du bâtiment.

Il est certain que le numérique est porteur de solutions répondant à certaines problématiques récurrentes de notre secteur : amélioration de la qualité des ouvrages, maîtrise des délais et des coûts, meilleures collaborations entre les intervenants sur les chantiers,…

Quelle attitude adopter face à ces possibilités nouvelles qu’offrent les outils numériques ?

Chacun sa stratégie mais il y a quand même quelques principes que nous pouvons définir :

En premier lieu, ne pas avoir peur du numérique que chacun a commencé à apprivoiser au travers des smartphones, des messageries dont il semble aujourd’hui difficile de se passer dans une activité professionnelle tant ils permettent des facilités de communication instantanées et en mobilité.

Ensuite, il convient d’être curieux du numérique qui nous étonne tous les jours par ses nouvelles applications proposées par des start-up ou des grands groupes. Même la sphère publique dématérialise grâce au numérique un certain nombre de démarches qui deviennent un peu moins fastidieuses…en principe.

Il faut agir progressivement, dans une logique de petits pas mais il faut surtout avancer et ne pas rester sans rien faire au risque de voir partir le train de la transition numérique du bâtiment sans nous.

La CAPEB Hérault veille et agit pour faciliter l’adaptation des entreprises artisanales aux mutations techniques et économiques engendrées par le développement des solutions numériques.

Dans son activité de veille, elle accompagne des artisans porteurs de projets comme Yves Gilet, artisan serrurier à Bédarieux qui a imaginé une plateforme web « Qui Ouvre » pour mettre en relation des artisans dépanneurs avec des personnes confrontées à un problème d’ouverture de porte. Après un an et demi de démarche, Yves Gilet est en passe de réussir son pari. La CAPEB Hérault porte elle-même des projets comme le projet OBA pour Objets BIM Artisanaux, nouvel outil collaboratif et communautaire qui cible les marchés en BIM de demain et souhaite offrir aux artisans fabricants une visibilité maximale sur le web auprès des prescripteurs en même temps que des gains de productivité en phase conception de leurs ouvrages.

Depuis un an, des artisans de la CAPEB Hérault réunis au sein du groupe de travail « Numérique et communication » échangent et réfléchissent sur l’évolution de leurs pratiques du numérique. Ils sont à l’origine de la journée d’information sur le numérique organisée le 24 novembre prochain à Paulhan à l’occasion de l’assemblée générale de la CAPEB. Objectif : démystifier le numérique et présenter des solutions accessibles par le plus grand nombre autour des notions de Cloud, accessibilité et sécurité des données, Visibilité numérique, gestion des plannings et agendas, paiement dématérialisé,… Du très concret et très pratique quel que soit votre expérience du numérique.

 

 

Plus forts. Ensemble

 

Bernard François

Artisan couvreur – zingueur

Président de la CAPEB Hérault