Récyclage des déchets : le Centre Héraut innove

Depuis 16 ans, le Syndicat Centre Hérault, qui gère le traitement des déchets sur le territoire, remet dans le circuit économique des produits autrefois considérés comme des déchets : les emballages, le papier, le verre, les cartons, les métaux, le bois, les biodéchets… Ces déchets deviennent des  richesses et contribuent à atténuer le coût du traitement des déchets.

Depuis 2011, le Syndicat Centre Hérault valorise également les gravats déposés sur son site d’inertes ou en déchèteries. Leur recyclage permet de fabriquer des matériaux de qualité à faible coût afin de réaliser des travaux. Pour mieux répondre aux attentes des professionnels, en 2014, le Syndicat Centre Hérault a élargi son offre de  granulats recyclés. En complément  du  tout-venant,  le  syndicat commercialise  désormais  du gravier,  du sable et du grain de riz.  Une gamme  large qui permet aussi bien de réaliser, voire  de refaire, un sol ou une chaussée, que de préparer la pose de canalisations ou de pavés autobloquants sur matériaux drainants.

Ces produits ont été réalisé à partir de gravats scalpés, concassés, et enfin criblés du plus grossier au plus fin afin d’obtenir les dimensions de granulats adaptés. En achetant des granulats recyclés du Syndicat Centre Hérault, les particuliers et professionnels qui réalisent des travaux s’inscrivent dans la logique de l’économie circulaire. Ils réduisent leur impact sur l’environnement tout en y gagnant économiquement  sur le prix d’achat le transport, le temps et  la consommation de  carburant.
Le site d’inerte du Syndicat Centre Hérault offre depuis 2011 une solution aux professionnels qui avaient auparavant des difficultés à déposer leurs déchets sur les sites communaux saturés et ne répondant plus aux nouvelles exigences réglementaires.

En 2013, 8 880 tonnes de gravats ont été déposés, dont 4 654 tonnes provenaient des professionnels du bâtiment et 4 226 tonnes des déchèteries. Cette même année, 6 273 tonnes de produits ont été commercialisés avec une rupture de stock dès le mois d’août.

 

Contact presse : Béatrice Pinteno
04 30 49 13 60 ou [email protected]